QAG : ma question à Gérald Darmanin sur la sécurité des marchés de Noël en Alsace

La période des fêtes de fin d’année prend un sens particulier en Alsace où les marchés de Noël rythment ce mois de décembre. J'ai demandé au Ministre de l'Intérieur les moyens mis en place pour assurer la sécurité de nos concitoyens en cette période.


Vous pouvez découvrir ma question en intégralité et la réponse de Gérald Darmanin.

La période des fêtes de fin d’année prend un sens particulier en Alsace où les marchés de Noël rythment ce mois de décembre. Tradition dans l’Est de la France et symboles de la culture alsacienne, ils rassemblent des millions de visiteurs : 2 millions sont attendus à Colmar, 2,8 millions à Strasbourg.

 

La tenue de ces événements sont un moment majeur pour notre territoire et un défi pour la sécurité des habitants comme des visiteurs. En effet, nous commémorons cette année les cinq ans du tragique attentat qui a coûté la vie à cinq personnes sur le marché de Noël de Strasbourg.

 

Dans le contexte du renforcement du plan Vigipirate au niveau « alerte attentat » et alors que la France a connu un nouvel attentat terroriste à Paris, nos concitoyens sont inquiets. Des mesures importantes sont mises en place pour assurer la sécurité de nos concitoyens avec une mobilisation exceptionnelle de nos forces de l’ordre que je salue et des outils innovants. Je me félicite d’ailleurs que la justice administrative ait autorisé le recours aux drones sur le marché de Noël de Strasbourg.

 

L’autre défi de la fin d’année est la nuit de la Saint-Sylvestre, avec des incidents graves : incendies de voitures, accidents liés aux feux d'artifice et affrontements qui mettent régulièrement en danger les forces de l'ordre et les services de secours. Il y a un enjeu dans notre territoire transfrontalier d’assurer le contrôle de l’importation illégale de mortiers depuis les pays voisins.

 

Monsieur le Ministre, pouvez-vous détailler les moyens que l’État prévoit de consacrer pour garantir la sécurité des Françaises et des Français et des touristes pendant cette période festive et populaire dans notre pays ?